Comment hacker un compte Instagram ?

Instagram est l’un des réseaux sociaux les plus populaires utilisés par les jeunes et les célébrités du monde entier. Il constitue une cible potentielle des pirates. Comment hacker un compte Instagram ? Vous découvrirez dans ce guide les différentes méthodes pour hacker un compte Instagram.

L’utilisation d’un million de combinaisons possibles

C’est ce que les informaticiens appellent « une attaque par force brute ». Cette méthode se fait par la réinitialisation du mot de passe. Le but est de faire craquer un mot de passe afin de déterminer les informations d’identification des comptes. Ce n’est pas un chef-d’œuvre facile, car le code de réinitialisation n’est valable que pendant 10 min.

A lire aussi : Comment acheter une voiture d'un autre pays ?

Ainsi, pour un code de réinitialisation à 6 chiffres, le hacker doit trouver la bonne combinaison en testant tous les chiffres. Il s’agit des chiffres entre 0 et 999 999. Pour le faire, l’assaillant commence par envoyer 1000 demandes avec différentes combinaisons depuis son propre compte. Les ¼ d’entre elles seront acceptées en dépit de 750 refusées, car les serveurs sont relativement bien protégés contre ce type d’attaque.

Hacker un compte Instagram avec un logiciel d’espionnage

Sans doute, c’est la méthode la plus efficace. Il existe une multitude de logiciels spécialisés dont mSpy qui permettent de pirater un compte Instagram. L’intrus doit avoir accès à votre téléphone ou à votre ordinateur pour installer ledit logiciel.

A découvrir également : Comment acheter une voiture d'un autre pays ?

En effet, mSpy enregistre toutes les touches, tout ce qui a été écrit sur l’écran de la cible. Il est amène de sauvegarder les mots de passe associés aux différents comptes sur les réseaux sociaux.

C’est d’ailleurs pourquoi il est déconseillé de se connecter sur un serveur non sécurisé. Les pirates informatiques peuvent également faire usage de l’application PASS DECRYPTOR. L’application permet de retrouver des mots de passe Instagram à partir d’un nom d’utilisateur, un email ou un numéro de téléphone.

L’usage des adresses IP

hacker un compte Instagram

L’adresse IP, c’est votre identifiant au sein du réseau de votre fournisseur d’accès à internet. Lorsque vous vous connectez à internet, une adresse IP vous est attribuée : c’est le principe des communications au sein des réseaux. Cela favorise les échanges entre les différents équipements de votre réseau et internet.

Le nombre de tentatives de connexion par adresse IP est limité certes, mais elles ne semblent pas être bloquées dans l’ensemble. Le hacker aura besoin d’utiliser suffisamment d’adresses IP (jusqu’à 5000) pour tenter de se connecter. Cela semble être important cependant, pour les gros hébergeurs, cela devient un jeu d’enfant.

Comment protéger son compte Instagram contre les pirates informatiques ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour sécuriser votre compte Instagram. En voici quelques-unes.

Définir un mot de passe complexe

C’est la base pour sécuriser votre compte. En effet, plus votre mot de passe est complexe, moins les logiciels d’hacking pourront le craquer. Pour cela, il est recommandé :

  • d’éviter un mot de passe d’origine personnelle (date d’anniversaire, prénom, lieu de naissance) ;
  • d’utiliser une combinaison de chiffres, de lettres et de caractères spéciaux ;
  • s’abstenir de l’usage d’un mot de passe partout sur les plateformes ;
  • modifier le mot de passe une à deux fois dans l’année.

Personne n’est à l’abri des attaques informatiques, mais si vous avez un mot de passe robuste, vous réduirez les risques de piratages.

Activer la vérification en deux étapes

La double authentification est proposée par la plupart des hébergeurs sociaux. Elle consiste à vous envoyer une notification lorsqu’une personne tente de se connecter à votre compte depuis un terminal différent. La notification envoyée est un code unique à usage personnel. Vous pourrez autoriser la connexion s’il s’agit bien de vous sinon vous saurez que votre mot de passe est compromis.

Limiter la connexion sur les applications et liens tiers suspects

D’autres outils d’hacking les plus utilisés sont les liens externes et applications. Chaque fois que vous vous connectez, vous devez être plus sensibles au nom des expéditeurs de vos messages.

Vous devez être deux fois plus attentifs concernant les URL. Les applications qui ne respectent pas les conditions d’utilisation et les bots pour suivre d’autres utilisateurs sont à éviter au maximum.